Catégorie : Internat

« Mille lectures d’hiver » pour les internes

Une soirée Mille Lectures d’Hiver a été organisée au sein du Lycée en Forêt le 28 mars.

Financé par la région Centre Val de Loire et organisé par le Ciclic, le projet Mille Lectures d’Hiver permet de découvrir, par une lecture à voix haute, une oeuvre littéraire contemporaine dans un cadre convivial.

Les élèves internes du lycée ont accueilli le comédien professionnel Francis Falvisaner, qui a lu « Des châteaux qui brûlent » de Arno Bertina.

Après la lecture, les élèves et le comédien ont pu échanger autour de l’oeuvre littéraire et d’une petite collation.

Flore Lamargot

Mille Lectures d’Hiver

Le 30 mars, en soirée, le lycée en Forêt a accueilli la comédienne Nathalie Kiniecik dans le cadre de « Mille Lectures d’Hiver » pour une 3ème édition à l’attention des internes. Le projet, financé par la région, propose une lecture d’une heure d’un texte d’un auteur contemporain vivant. C’est au club Manga de la MDL qu’a eu lieu la lecture devant un public restreint mais de qualité ! Nathalie Kiniecik a invité son auditoire à découvrir l’univers étrange du roman d’Edward Carey « L’observatoire ». Un agréable moment de partage a clôturé la soirée.

« L’observatoire » de Edward Carey, Edition Phébus, à emprunter au CDI !

Nathalie Kinieck entourée d’élèves amateurs de lecture et de théâtre

Soirée contée au Lycée en Forêt

Mercredi 3 février, c’est dans la bonne humeur qu’une trentaine d’internes ont assisté à la promenade contée nocturne sur le thème « Ah la famille ! …»

Les trois conteuses, Sylvie, Bérangère et Isabelle, naviguant entre contes et théâtre de rue, ont joyeusement animé la soirée devant un public captivé. La promenade, mêlant espaces intérieurs et extérieurs, a été rondement menée par ce trio dynamique et déjanté, avec photo de famille en fin de soirée !

 

SAMSUNGsoiree contee2 2016

L. Villeneuve

Les cent-dix ans de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Eglises et de l’Etat

La loi du 9 décembre 1905, sur la « Séparation des Eglises et de l’Etat » est l’aboutissement d’un processus lié aux origines mêmes de la République qui prend ses racines dans la Révolution française.

« La laïcité est la valeur cardinale qui permet de faire vivre toutes les valeurs de la République. La laïcité n’est pas une déclaration de guerre contre les religions, elle permet à chacun de faire son choix librement, de suivre son propre chemin (…) La laïcité n’a pas besoin d’épithètes » Bernard Cazeneuve, 4 novembre 2015, séminaire MEN – Ministère de l’Intérieur.

Liberté de croire ou de ne pas croire, d’exercer ou non une religion.
Egalité entre tous les citoyens, croyants ou non croyants, quelle que soit leur religion.
Fraternité : l’école est le lieu du « vivre ensemble », dans le respect dû au savoir et à l’autre dans son altérité.

La laïcité n’est ni une forme de « religion civique » qui serait en concurrence avec les autres religions, ni une sorte de syncrétisme de toutes les religions. Elle s’applique tout autant aux croyances religieuses qu’aux opinions politiques. C’est un principe républicain qui :

• garantit la liberté de conscience
• implique la neutralité des personnels
• distingue le savoir scientifique des croyances
• assure l’égal traitement de tous les élèves au sein de l’école

« La laïcité doit être la force tranquille qui tient les passions éloignées du sanctuaire éducatif scolaire, pour reprendre la belle formule de Jean Zay » Najat Vallaud-Belkacem, 4 novembre 2015, séminaire MEN – Ministère de l’Intérieur.

La loi du 9 décembre 1905, qui fête ses cent-dix ans, conserve donc toute sa force et toute son actualité.
Loi séparation Eglises et Etat -Archives_Nationales

Café philo à l’internat

Une quinzaine d’élèves de l’internat ont pu participer au café philo organisé mercredi 3 juin.

Le thème : « Est-il rationnel de croire ? »

Les élèves présentes ont pu éclaircir des notions, avoir des références d’auteurs, aidés par Mme Colas et Priscilla, tout ceci dans une ambiance conviviale, autour de petits fours et de jus de fruits. La discussion était de mise, pas question de faire cours !

Café philo 3 Café philo 4

Photos Emilie Dutillet

Le 15 avril 2015 : Promenade contée

Rep 20150418

République du Centre du 18/04/2015

Ecl 20150422

L’Eclaireur du 22/04/2015

Promenade contée pour les internes

Mercredi 15 avril, à 20h, une trentaine d’internes du Lycée en Forêt ont pu savourer les talents des deux conteuses Sylvie Terrasson et Bérangère Montagut invitées par les professeurs-documentalistes et conseillers principaux d’éducation.

Un parcours, ponctué de contes sur le thème de l’amour, a permis à tous de déambuler et de profiter du cadre arboré du lycée en Forêt. Cette promenade a été dynamiquement menée par les deux pétillantes conteuses mêlant drôlerie et émotion autour du sentiment amoureux. Cette initiative a permis aux élèves de découvrir ou redécouvrir l’univers du conte et de confondre pour un instant la forêt du lycée avec la forêt de Brocéliande.

Les élèves conquis par le jeu des conteuses ont prolongé leur soirée par une dégustation de crêpes à la Maison des Lycéens.

IMG_0207IMG_0211

IMG_0216IMG_0214

L. Villeneuve

Mille lectures d’hiver

Le 18 février 2015, le lycée-en-Forêt a accueilli le comédien Thierry Debuyser dans le cadre de Mille lectures d’hiver pour une soirée un peu particulière à l’attention des internes. Une vingtaine d’élèves étaient au rendez-vous ainsi que quelques enseignants.

Mais qu’est-ce que Mille lectures d’hiver ? C’est un projet financé par la région Centre. Un comédien vient lire une lecture d’un auteur contemporain vivant en échange du gîte et du couvert offerts par l’accueillant.

C’est dans un cadre convivial, au club Manga de la Maison des Lycéens, qu’a eu lieu cette lecture. Thierry Debuyser a rendu vivant le texte de l’auteur américain Tim O’Brien « A propos de courage » témoignage de soldats pendant la guerre du Vietnam.

La lecture a duré une heure devant les élèves internes filles et garçons qui ont fait preuve d’une grande qualité d’écoute. Quand la lecture s’est arrêtée, « c’est déjà fini ? » ont dit les élèves ravis et émus par la force du texte et de sa lecture. Un échange entre le public et le lecteur s’est engagé. Une collation a clôturé cette soirée chaleureuse qui a permis de replacer le livre, la lecture et l’échange directement auprès des lycéens.

mille lectures mille lectures 2

L. Villeneuve

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén