Ouverture sur la culture chinoise en section européenne STMG

Wenjing raconte son pays

chine

Vendredi 18 novembre 2016, les élèves de section européenne STMG ont eu le plaisir d’accueillir Wenjing pour un échange en langue anglaise sur le thème de la culture chinoise.

Wenjing est chinoise et étudie en France, au Lycée en Forêt.

Les élèves ont été très intéressés par les points communs et différences socio-culturelles entre les deux pays.

img_20161118_122851      img_20161118_123548    img_20161118_124522

Les Arts Plastiques s’exposent au CDI

Au secours ! Les héros de BD sortent de leur case !

dsc00207

 

Les élèves de 1L spécialité Arts plastiques de M. Lebeau ont réalisé en partenariat avec Arnaud Floc’h, auteur montargois de BD, une installation mêlant représentation en 2D et volume, exposée au festival « Montargis coince la bulle » les 28 et 29 mai 2016.

Ce projet s’inscrit dans la question de « La figuration » au coeur du programme de la spécialité Arts plastiques en 1ère. Le personnage figuré dans sa case et son cadre va sortir de son espace assigné et passer de la représentation en 2D au volume.

 

Venez vite profiter de cette aventure plastique, visible au CDI jusqu’à Noël

et découvrir les nouvelles BD proposées par le CDI !

dsc00209

Témoignages d’anciens TS – 3

n°3 – Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles scientifiques (CPGE)

Nouveau témoignage concernant cette fois les études en classe prépa (CPGE) ; il existe de nombreuses filières, celles qui accueillent les bacheliers S (MPSI, PCSI, PTSI et BCPST) ; mais aussi d’autres (TB, TPC ou TSI) davantage destinées aux bacheliers technologiques.

J’ai choisi celui d’un élève ayant suivi une MPSI (Maths, Physique et Sciences de l’Ingénieur) ; voici le début du récit de cet élève :

« En ce qui me concerne,  j’ai obtenu mon Bac S en juin 2010 avec mention Bien. Dès la rentrée de septembre, je suis rentré en prépa MPSI au lycée Pothier à Orléans. J’ai fait ce choix car je savais que je voulais travailler dans un domaine en rapport avec les sciences, mais je n’avais pas encore une idée très précise de mon orientation. Ainsi, je me suis dirigé vers un enseignement scientifique général et poussé, en espérant que cela me permette de trouver ma voie.

Evidemment, j’avais entendu tout un tas de rumeurs sur la prépa, comme quoi il fallait s’attendre à travailler tout le temps, qu’il y avait une très forte compétition entre les étudiants … Pour résumer, cela pouvait s’assimiler au bagne !

Mais en fait, pour ma part, il s’avéra que ces stéréotypes étaient plutôt faux. En effet, durant ma 1ère année, il fallait évidemment fournir une charge de travail importante, surtout en maths et en physique (j’avais 12h de maths et 8h de physique par semaine), mais ce n’était pas insurmontable en s’organisant un minimum. Les professeurs étaient exigeants, pouvaient être blessant parfois ; mais ils étaient très proches de nous et nous poussaient pour réussir …« 

Vous trouverez l’intégralité de son témoignage ici : s-m-2009-2010-mpsi

Et vous pourrez télécharger / consulter l’ensemble des récits liés aux CPGE scientifiques ici : temoignages-s-3-classes-preparatoires

Témoignages d’anciens TS – 2

n°2 – Etudes de Technologie

Suite des témoignages avec celui d’une ancienne bachelière de 2012 qui s’est orientée vers le Génie Civil, d’abord en IUT, puis qui a poursuivi en Licence et Master.

Voici le début du récit de cet élève :

« Après avoir eu mon Bac S « spé maths » mention AB, en juillet 2012, ne sachant pas vraiment quoi faire, j’ai suivi les conseils de certains de mes proches en poursuivant mes études dans la filière du génie civil. Je me suis donc inscrite en DUT « Génie Civil » à l’IUT de Bourges. C’est évidemment très différent du lycée, en beaucoup plus sympa ! 

Niveau cours, nous rencontrons beaucoup de nouvelles matières basées sur les maths et la physique (mécaniques des structures bois – métalliques – bétons, hydraulique, thermique, acoustique …) ; tout ce qui concerne le BTP, « Bâtiment Travaux Publics » en somme.

Mais ce n’est pas plus ou moins difficile que le lycée ; les matières de bases de la filière scientifique sont nécessaires mais les difficultés éventuelles sont facilement gérables « 

Vous trouverez l’intégralité de son témoignage ici : m-m-genie-civil-2011-2012

Et vous pourrez télécharger / consulter l’ensemble des récits liés aux études technologiques et informatiques ici : temoignages-s-5-divers-technologiques-et-informatiques

Lycéens au cinéma : avis de spectateurs de « La Nuit du Chasseur »

Les élèves de 2de4 de Mme Doucelance critiquent La Nuit du Chasseur

C’est très facile de savoir pourquoi on n’aime pas un film, cependant, il est plus difficile de savoir pourquoi on l’a aimé.

Nous avons aimé La Nuit du chasseur car l’acteur qui joue le rôle d’Harry Powell, le beau-père, incarne à merveille un homme manipulateur et diabolique. Certains ont trouvé au contraire qu’il surjouait par moments, devenant ainsi parfois ridicule.

Parmi nous, certains ont apprécié la présence de nombreuses chansonnettes même si elles sont parfois effrayantes, comme lorsque le pasteur passe devant la ferme où les enfants se sont cachés en chantant. Ces chansons apportent un peu plus à l’intrigue. De plus, le décalage qui se fait entre le monde des adultes, ou tout est méchanceté, et celui des enfants qui devraient normalement être insouciants nous a plu également.

Le passage où les enfants sont sur l’eau et s’enfuient dans la barque nous a semblé parfois un peu long. Toutefois, cette scène reste marquante : les enfants paraissent tous petits par rapport au paysage, c’est un peu comme un conte merveilleux où les enfants quittent le monde cruel des adultes pour rejoindre un monde plus tranquille, incarné d’ailleurs par Miss Cooper qu’ils rencontrent à la fin de leur voyage en barque. Quant à la fin, quelques-uns parmi nous auraient voulu en savoir plus au sujet de ce qui se passe après l’arrestation du faux prêcheur. Nous sommes d’ailleurs un certain nombre à n’avoir pas compris la réaction de John lors de l’arrestation. Pearl quant à elle semble bien trop naïve, comme sa mère car elles se laissent toutes les deux séduire par un imposteur. Heureusement que John a assez de force et de courage pour parvenir à protéger sa sœur tout au long du film.

ndc_capt_05

L’utilisation du noir et blanc et des sous-titres ne nous a finalement pas dérangés, le noir et blanc permettait d’ailleurs de renforcer l’atmosphère lugubre en rapport avec le titre du film.

Ainsi, même si certains éléments ont pu nous déplaire, dans l’ensemble, nous avons aimé ce film qui constitue une aventure puisque du début jusqu’à la fin, les problèmes sont croissants. Les enfants osent braver les interdits des adultes pour se protéger, nous transmettant ainsi un message d’espoir.

Les élèves de l’enseignement d’exploration MPS en webcast

Webcast « La vigne fait de la résistance »

Les élèves de MPS ont pu participer au CDI à une webcast sur le thème de la vigne et de sa résistance à la maladie, avec leurs enseignants Mme Mamert, Mme Roser-Deboaisne et M. Millon.

Le dispositif « Science on tourne ! » permet aux classes inscrites de visionner un reportage sur le travail de scientifiques, de chercheurs qui sont filmés sur leur lieu de travail, c’est-à-dire dans leur laboratoire, et qui illustrent leur propos par des expériences, des manipulations, des observations, des images de science, etc.

Les élèves peuvent ensuite poser en direct leurs questions au scientifique ou au chercheur, à l’aide des tablettes numériques.

dsc00205

Une très belle expérience de rencontre avec Didier Merdinoglu, directeur de recherche à l’Inra et responsable de l’équipe «Génétique et amélioration de la vigne», à l’UMR Santé de la Vigne et Qualité du Vin à Colmar.

dsc00204

Les élèves de l’enseignement d’exploration MPS visitent un domaine viticole

A la découverte du Domaine viticole Poupat

En ce jeudi 3 novembre après-midi ensoleillé, les élèves de 2nde2 et 2nde3 suivant l’enseignement d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques (MPS) ont visité le domaine POUPAT à Briare, accompagnés de leurs professeurs de sciences (maths, SVT, physique-chimie).

Après de nombreux travaux documentaires et expérimentaux en classe portant sur le thème Sciences et aliments : autour du raisin, cette sortie pédagogique a permis aux élèves de se faire une idée bien plus précise d’une exploitation viti-vinicole et de ses différentes activités : travail de la vigne, étapes de la vinification, élevage du vin, assemblages et commercialisation.

img_0629 Une cuve à moitié remplie de jus de raisin en cours de fermentation. Un couvercle est au contact du liquide pour éviter qu’il ne devienne du vinaigre

Dans la cuverie aux installations très modernes, M. POUPAT nous a présenté l’historique du domaine, l’appellation Coteaux du Giennois, les cépages ainsi que son travail au quotidien suivant les différentes périodes de l’année. Nous avons ensuite visité la magnifique cave voutée du domaine où a notamment lieu la vinification en fût de chêne. L’histoire de cette cave est liée à l’activité première de Briare : la confection des boutons de nacre ! Des mesures ont été prises pour estimer le volume d’une barrique bourguignonne.

img_0636 La cave

Enfin, nous nous sommes rendus sur l’une des parcelles du domaine. Le travail de viticulteur a été expliqué en détails. D’autres mesures ont été prises : écart entre deux ceps d’une même rangée et de deux rangées voisines. Les élèves ont même goûté du raisin de branches secondaires encore présents en ce début novembre !

img_0648 Les vignes de Thiau. Les élèves profitent des derniers grains acides

L’excellent accueil et les explications très claires de M. POUPAT, dont la famille exploite le domaine depuis plusieurs générations, auront sans nul doute suscité des vocations.

Mme Deboaisne, Mme Mamert, M Millon.

Les élèves de l’enseignement d’exploration Patrimoine à la découverte des Tanneries

Visite du Centre d’Art contemporain des Tanneries !

Les élèves de 2nde8 Patrimoine se sont rendus à la veille des dernières vacances aux Tanneries d’Amilly,  un  site industriel patrimonial de l’agglomération récemment  réaffecté en centre d’art contemporain.

Ils ont pu ainsi constater comment d’une friche industrielle, on est passé à un centre de création artistique, d’un patrimoine hérité à un patrimoine à transmettre.

011 018

Savez-vous que nous produisons aujourd’hui le patrimoine de demain ?

Prochaine étape, Le Bignon Mirabeau… On vous tient au courant !

Mme Devaux

Lycéens au cinéma : première séance

Visionnage du premier film de la sélection : La nuit du chasseur

Les 6 classes de 2de qui participent au dispositif ont visionné, au cinéma Alticiné, le premier film au programme : La Nuit du chasseur de Charles Laughton.

nuit-du-chasseur

« Parcours initiatique bercé de chansons et de comptines pleines de significations secrètes où les voix du bien et du mal s’affrontent, ce conte moderne en forme de thriller est traversé de part en part par une atmosphère d’onirisme mystérieux.  » (CICLIC)